Pachira (Pachira aquatica) ou châtaignier de Guyane

400

Pachira (Pachira aquatica) ou châtaignier de Guyane

Pachira aquatica : la plante tressée

Le Pachira est une plante d’intérieure qui n’a fait son apparition que depuis quelques années dans les jardineries. Il vient des zones tropicales, d’Amérique du Sud et Amérique Centrale. Il s’est ensuite développé au Japon puis dans tout le reste de l’Est de l’Asie. Sa rusticité est très limitée : pas moins de 5°C.

Le Pachira a une croissance rapide, il se vend souvent avec cinq pieds tressés ensemble, ce qui symbolise la réussite financière en Chine. On le trouve beaucoup dans les intérieurs contemporains ou design ainsi que dans les bureaux car son entretien est facile.

L’écorce est de couleur vert-brun, assez lisse et la forme des troncs est plutôt celle d’une bouteille c’est à dire qu’elle est renflée à la base et s’affine en allant vers le haut. Les feuilles persistantes pouvant mesurer 30 cm de diamètre sont d’un joli vert, légèrement brillantes et sont palmées avec 5 à 9 folioles.

Il peut parfois produire des fleurs avec des pétales longs et lancéolés qui retombent, portant de longues étamines (8 à 10 cm) comme des cheveux hirsutes de couleur jaune-orange ou blanches à bord rouge. Cultivé en plante d’intérieur, le Pachira fleurit rarement et ne produit donc pas de fruit comestible comme il le fait dans son milieu naturel.

  • Famille : Bombacacées
  • Type : plante d’intérieur vivace
  • Origine : Amérique du Sud et centrale, Asie
  • Couleur : fleur jaune-orange
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Plantation : printemps
  • Floraison : décembre à mars
  • Hauteur: jusqu’à 2 m (10 à 20 m dans son milieu d’origine)

Sol et exposition idéale pour rempoter un Pachira

Le Pachira aime la chaleur et l’humidité, donc plantez le dans du terreau et mettez le pot sur des graviers de sorte que l’eau ne stagne pas dans le fond du pot. Evitez également le soleil direct mais une bonne lumière est nécessaire.

Date de semis, plantation et bouturage du Pachira

Il est possible de faire des semis mais les graines se sont pas faciles à trouver. Un bouturage en été sera plus simple à réussir.

Pour le rempotage, privilégiez le printemps.

Conseil d’entretien et de culture du Pachira

Un arrosage hebdomadaire en été est requis, en les espaçant durant l’hiver. Comme la croissance est rapide, il faut rempoter le Pachira chaque année ou au moins faire un surfaçage.

Dans les régions chaudes, il peut être sorti sur la terrasse en été mais à l’abri du plein soleil.

Maladies, nuisibles et parasites du Pachira

Les cochenilles farineuses et les araignées rouges peuvent envahir le Pachira.

Emplacement et association favorable du Pachira

Le Pachira se plaira seul dans un pot ou un bac.

Variétés conseillées de Pachira

Vous trouverez le Pachira aquatica est la seule espèce cultivée comme plante d’intérieur.

Comments are closed.

facilisis ut Aliquam sem, libero. libero