Un médecin peut-il influencer l’efficacité d’un traitement

169

Un médecin peut-il influencer l'efficacité d'un traitement

 

Etre compétent, mais également chaleureux, serait particulièrement utile pour les professionnels de santé. D’après plusieurs études menées par des chercheurs de l’université de Stanford, les mots d’encouragement d’un médecin ont une réelle influence sur l’efficacité des médicaments et des traitements.

Quand vous devez choisir un médecin, vous prêtez probablement attention à ses compétences. Sa formation et son expérience sont des points très importants, mais qu’en est-il de sa personnalité ? Est-il bienveillant ? Est-ce que vous vous entendez bien avec cette personne ? Cet aspect aurait même plus d’importance que l’on ne le croit.

D’après un article publié par les chercheurs en psychologie à l’université américaine de Stanford, Lauren Howe et Kari Leibowitz, un médecin chaleureux et rassurant ferait la différence sur le plan des résultats de santé. Dans une étude citée par l’article du New York Times, les chercheurs expliquent avoir recruté 76 volontaires pour un test de piqûre cutanée, afin d’évaluer les allergies.

Certains participants ont été examinés par un médecin froid et distant, tandis que d’autres ont reçu quelques mots d’encouragement. Ces derniers ont déclaré leurs symptômes comme moins désagréables que les premiers. “Cela nous indique que les paroles d’un médecin peuvent être plus puissantes qu’on ne le pense normalement”, commentent les auteurs de ces travaux.

Un sourire, un regard

D’autres recherches menées avec un traitement placebo ont donné le même résultat. Les patients traités avec un placebo recommandé par un médecin compétent et chaleureux ont ressenti un effet bénéfique, tandis que ceux ayant reçu des soins par un médecin froid et moins compétent n’ont ressenti aucun effet. En cause, d’après les scientifiques, l’influence des attentes positives sur la santé.

Les mots du médecin seraient donc capables d’influencer l’efficacité des médicaments et traitements les plus puissants. Une bonne relation médecin-patient n’est donc pas seulement un bonus agréable, mais représente une partie importante des soins. Un sourire, un regard ou le simple fait d’utiliser le prénom du patient suffit. Des résultats à méditer à l’heure de la e-santé, où la communication en tête-à-tête est vouée à diminuer.

Comments are closed.

ultricies odio id, id non Praesent efficitur. fringilla mattis ut neque. leo.