Astuce beauté

92

Secret beauté des Coréennes

La BB crème ? C’est le produit qui a fait le plus de buzz ces dernières années. Comment expliquer cette créativité ?

UN VIRAGE ÉCONOMIQUE

« Depuis la fin de la guerre, en 1953, le pays investit massivement dans la recherche et le développement dans tous les secteurs, pour combler le retard économique et rivaliser avec les puissants voisins que sont le Japon et la Chine », indique cette ancienne salariée de L’Oréal. Cette fièvre de créer est entrée d’autant plus facilement dans les mentalités que les femmes possèdent, là-bas, des rituels de beauté très particuliers. « Curieuses, friandes de nouveautés et défricheuses dans l’âme, elles sont très sophistiquées », commente Sophie Kim. Cela s’explique par la nature de leur peau, fragilisée par un climat rude dans un environnement essentiellement urbain, et par l’importance des codes culturels. Les Coréennes ont, en effet, deux visages : l’un public et un autre privé. À l’extérieur, il faut afficher une peau parfaite, preuve que l’on tient scrupuleusement son rôle de femme. « De même que l’on se doit d’être une mère attentive, une employée modèle, et d’avoir une maison bien tenue, on s’occupe de sa peau par devoir », précise Kataline Berenyi. Du coup, les Coréennes utilisent les cosmétiques à foison, elles en attendent beaucoup et sont très actives sur les réseaux sociaux pour les commenter.

LE CULTE DU TRIPLE DÉMAQUILLAGE

Deux visages, donc, mais aussi deux lieux pour en prendre soin. À la maison, le démaquillage s’apparente à un rituel et peut durer 45 minutes. On détoxifie, nettoie, purifie pour améliorer la qualité d’une peau souvent mixte, sujette aux imperfections. Avec des accessoires, des éponges, des tissus, des brosses électriques, sans oublier les masques, les sheet masks surtout, des feuilles pré-imprégnées à usage unique qui déferlent actuellement sur le marché français. Il y en a pour toutes les circonstances, tous les types de peaux, en gel, en crème, ou en peel-off ! Puis vient le moment de sortir de la maison. Il convient « d’habiller » soigneusement son visage avant de paraître, en superposant lotions, fluides et crèmes. Le teint doit être le plus clair, le plus uniforme et le plus éclatant possible. Mais aussi le plus frais, le plus lumineux, le plus rond, comme peut l’être la peau d’une jeune fille. Enfin, il doit être iridescent comme une perle, la référence de beauté ultime. Pas question d’afficher des pores dilatés, un teint irrégulier, la moindre tache pigmentaire, perçus comme des signes de paresse. D’où l’insatiable quête de produits apportant une transformation visible, dès l’âge de 12-13 ans. Avec les moyens humains et financiers dont disposent les laboratoires de recherche, les gammes sont renouvelées en permanence. Pas étonnant que les labos occidentaux s’intéressent à un tel vivier.

DE LA BB À LA GLOW CRÈME

Ce fut d’abord la BB crème, ou « Blemish Balm » en raison de son pouvoir masquant les rougeurs du peeling ou des injections effectuées chez le médecin esthétique à l’heure du déjeuner — une pratique courante en Corée du Sud — suivie de la CC crème. Des produits multifonctions plébiscités chez nous pour leur praticité et leur efficacité. Ces innovations ont rapidement été complétées par des « super-lotions », destinées à augmenter le pouvoir des actifs appliqués par la suite. Avant l’arrivée du « cushion » qui a séduit toutes celles qui n’aimaient pas le fond de teint, tout en rêvant d’une peau zéro défaut. Ces éponges pré-imprégnées unifient la carnation en toute légèreté. Enfin, sont arrivés les sleeping masks, entre crème de nuit et masque et les huiles de soin pour les lèvres. Lissantes, rajeunissantes à peine colorées, ces dernières fruitent joliment la bouche. Dernière innovation en date, en rayon il y a quelques semaines à peine ? Les « glow », crèmes qui apportent l’éclat et la fraîcheur que l’on arbore à 18 ans. Les créations coréennes se multiplient et c’est tant mieux !

coreen


Le Layering, secret de beauté des Japonaises

Connaissez-vous le Layering ? Vous savez, cette technique japonaise qui consiste à superposer des « couches » de soins pour révéler l’éclat de votre peau. C’est grâce au Layering que les japonaises ont l’air d’avoir 10 ans de moins. Matin et soir, plusieurs étapes de soins sont à respecter dans l’ordre chronologique. Car il est vrai qu’avec la pollution, le maquillage et toute autre agression extérieure, votre peau en subit les conséquences. Alors pour faire du bien à vous peau, pour lui redonner du peps et pour une sensation de peau fraîche, je vous conseille de tester et d’adopter la technique du Layering.

Le layering compte 7 étapes, les deux premières étapes consistent à faire un double nettoyage de votre peau.

Etape 1 : Le démaquillage à l’huile (seulement le soir) :

Chaque type de peau a une huile recommandée, mais la plus facile à trouver, la plus économique et celle qui est adaptée à tous les types de peaux est l’huile d’olive. Pour ma part, j’alterne huile d’olive et huile de jojoba. Sachez que certaines huiles végétales sont comédogènes alors si vous avez des problèmes de peau, renseignez-vous sur la comédogeneité de votre huile..

Etape 2 : Le nettoyage

« Le nettoyage en profondeur va vous permettre de dissoudre le surplus d’huile, pour une peau toujours plus fraîche et nette, exempte de toute impureté. »

Pour cela plusieurs options s’offrent à vous :

Le savon au lait d’ânesse ;

Le savon d’Alep ;

Le savon au miel ;

Le savon surgras ;

Le savon sans savon.

Personnellement, je n’utilise aucunes de ces options, je nettoie ma peau avec mon éponge Konjac  et cela me convient très bien.

Etape 3 : La lotion

« L’étape de la lotion prépare votre peau à recevoir les soins ultérieurs. Elle a pour but de tonifier, de resserrer vos pores et de rééquilibrer votre peau. De plus, la lotion dissout le calcaire qui a infiltré vos pores et qui les bouche. En effet, l’eau du robinet est plus ou moins calcaire selon les régions, et celui-ci est agressif pour notre jolie peau, générant boutons, rougeurs, sécheresse et tiraillements. »

Les eaux florales sont des lotions parfaites et il en existe pour chaque type de peau; L’eau florale de lavande est idéale pour les peaux mixtes à grasses, irritées ou acnéiques, tandis que l’eau de fleur d’oranger par exemple est parfaite pour les peaux mixtes, sèches ou sensibles.

Etape 4 : Le sérum

« Le sérum est un soin qui traite et stimule les cellules de l’épiderme. »

Le meilleur sérum qui puisse exister au monde et qui soit bio est sans hésiter le gel d’aloe vera pur. Mettez le un peu au frigo et une fois appliqué, votre peau sera fraîche.

Etape 5 : Le contour des yeux

Souvent, nous faisons l’erreur d’utiliser une crème hydratante ou un sérum en tant que contour des yeux, cependant, il ne faut pas oublier que la peau autour de l’œil est très fine et donc très sensible. Utiliser des soins que l’on utilise pour la peau plus épaisse comme le visage est une mauvaise habitude dont il faudrait rapidement se défaire. Comme contour des yeux vous pouvez très bien utilisé des compresses de pommes de terre, des compresses à l’eau de bleuet ou encore de l’aloe vera pur. Petite astuce que j’ai découverte depuis un moment et qui est génial, le soir, appliquez une noisette d’huile de ricin et massez vous doucement le contour des yeux, au réveil vous n’aurez aucune cerne, rien, nada, walou!

Etape 6 : La crème de jour ou de nuit

Toutes les marques de cosmétiques bio ont une crème hydratante de jour ou de nuit, mais il y a une super alternative à celles-ci, les huiles végétales!

Là encore, chaque huile pour chaque type de peau. Mais il y a bien une huile qui convient à toutes les peaux et qui est topissime, c’est bien évidemment l’huile de jojoba! Elle est nourrissante et antibactérienne, elle permet de prévenir l’apparition d’imperfections et de les traiter. En ce moment, j’utilise énormément d’huile d’argan car elle est cicatrisante, nourrissante, et est parfaite pour les peaux à tendance acnéique car elle n’est pas comédogène.

Etape 7 : Le baume à lèvres

Et pour finir, hydratons nos lèvres! « Des lèvres douces sont la cerise sur le gâteau d’un visage entièrement net et hydraté » Et le meilleur baume à lèvres naturel que je peux vous conseiller est le beurre de Karité. Commencez par vous faire un petit gommage rapide des lèvres avec du sucre et du miel ou bien tout simplement avec votre brosse à dents puis appliquez une noisette généreuse de beurre de karité sur vos lèvres.

Voilà, votre Layering est fini! S’il y a bien un livre que je peux vous conseiller de lire, c’est « Layering secret de beauté des Japonaises de Elodie-Joy JOUBERT » qui explique mieux que n’importe quel livre cette technique fabuleuse qu’est le Layering. A vous de vous lancer et de tester cette technique. 100% testée et approuvée par moi-même!

secret_beaute_japonnaise

Comments are closed.

risus venenatis, facilisis dolor Aliquam Praesent Nullam