Viennoiseries congelées

106

Viennoiseries congelées

pains-viennoiseries-viennoiseries_accroche1_congelateur-four_460x200

Comment reconnaître une viennoiserie industrielle d’une artisanale?

Le croissant, le pain au chocolat ou le pain au raisin que vous achetez chez votre boulanger pâtissier sont-ils fait maison ou industriellement? Voici quelques astuces et conseils pour déceler l’industriel de l’artisanal.

On touche ici un tabou absolu dont la majeure partie des consommateurs n’a que très rarement connaissance lorsqu’il se rend chez son boulanger de quartier. Selon les rares chiffres existants, plus de 80% des viennoiseries que l’on peut acheter dans des enseignes traditionnelles sont d’origine industrielle.

Si ces différents produits ne présentent pas de danger pour la santé, il y a tout de même une belle tromperie sur la marchandise, puisque le client est censé consommer un produit artisanal qu’il paye au prix de l’industriel. Voici quelques astuces pratiques pour repérer l’industriel de l’artisanal.

Identifier les signes en boutique

Si vous voyez plus d’une dizaine de viennoiseries différentes dans une toute petite boutique, vous pouvez vous méfier car il est difficile pour une petite structure de produire une grande quantité de produits variés.

Interrogez la vendeuse ou le vendeur sur l’origine des croissants et des pains au chocolat: si la réponse est évasive ou hésitante, passez votre chemin.

 

Vous pouvez également demander à votre artisan s’il est possible de lui prendre une grosse quantité de croissants afin de les surgeler: s’il est honnête, le boulanger vous déconseillera de le faire s’il vend des produits congelés.

De plus, si les croissants semblent identiques en tout point, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une pâte congelée. Un rapide coup d’oeil sur Internet parmi les catalogues des plus grandes marques (FedipatCoup de PâteDélifranceFour à idées ou l’Européenne des desserts) vous permettra de vous familiariser avec leurs produits.

Enfin, vous pouvez aisément éviter des chaînes de boulangeries et pâtisseries comme la Brioche Dorée, la Croissanterie, Paul, les Délices du fournil, Pomme de pain ou encore la Mie câline. Ce sont des terminaux de cuisson qui, de fait, décongèlent des viennoiseries industrielles.

Identifier les signes en boutique

Si vous voyez plus d’une dizaine de viennoiseries différentes dans une toute petite boutique, vous pouvez vous méfier car il est difficile pour une petite structure de produire une grande quantité de produits variés.

Interrogez la vendeuse ou le vendeur sur l’origine des croissants et des pains au chocolat: si la réponse est évasive ou hésitante, passez votre chemin.

De plus, si les croissants semblent identiques en tout point, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une pâte congelée. Un rapide coup d’oeil sur Internet parmi les catalogues des plus grandes marques (FedipatCoup de PâteDélifranceFour à idées ou l’Européenne des desserts) vous permettra de vous familiariser avec leurs produits.

Enfin, vous pouvez aisément éviter des chaînes de boulangeries et pâtisseries comme la Brioche Dorée, la Croissanterie, Paul, les Délices du fournil, Pomme de pain ou encore la Mie câline. Ce sont des terminaux de cuisson qui, de fait, décongèlent des viennoiseries industrielles.

Comment congeler les viennoiseries ?

De nombreuses personnes aiment manger des viennoiseries au petit-déjeuner et au moment du goûter. Certaines personnes préfèrent les préparer elles-mêmes et les congeler ensuite pour les consommer ultérieurement. Cependant, les techniques de préparation et de congélation doivent être suivies à la lettre pour que la conservation se passe dans de bonnes conditions. La décongélation des viennoiseries se fait directement au four

Préparation des viennoiseries

La pâte des viennoiseries n’est pas toujours facile à réaliser, surtout pour le pain au chocolat dont la préparation requiert un minimum de 12 heures de temps avec des ingrédients spécifiques tels qu’un beurre très fin ou encore de la farine de blé du type 45. Toutefois, il est préférable de faire soi même les viennoiseries qu’on désire congeler.

Recettes pouvant être congelées

Les viennoiseries peuvent être facilement congelées, notamment :

  • les croissants au beurre,
  • les brioches,
  • les croissants au fromage,
  • les pains au chocolat.

La pâte qui sert à préparer les croissants est à la base d’un grand nombre de viennoiseries. Habituellement, la cuisson de ces diverses viennoiseries exige de préchauffer le four à une température de 180 à 220°.

Conditionnement et congélation des viennoiseries

Pour congeler efficacement une viennoiserie, il faut bien la conditionner. Les emballages peuvent différer légèrement en fonction de la taille et du nombre à stocker. Toutefois, il ne faut pas oublier de les étiqueter et d’inscrire la date de la mise en conservation avant de les déposer dans le congélateur.

Emballer et conserver les viennoiseries

Il existe des sacs de congélation en plastique, qui peuvent servir à conserver les viennoiseries. Ces sacs ont l’avantage d’être disponibles sous plusieurs formats et peuvent conserver soit individuellement, soit en grande quantité, les pains, les brioches et les croissants. Cependant, quand on place des viennoiseries dans un sac alimentaire en plastique, il faut toujours en chasser le plus d’air possible et ensuite, fermer hermétiquement le contenant pour prévenir l’oxydation des aliments. Les barquettes en aluminium à couvercle hermétique sont aussi adaptées à la conservation des viennoiseries.

Principes de congélation

La congélation des viennoiseries varie selon la durée de conservation choisi. Il est recommandé de préparer le congélateur 8 heures avant la mise en stockage des viennoiseries, à une température comprise entre -24°C et -32°C, et ensuite d’attendre 24h avant de la baisser à celle propice à la conservation désirée. Habituellement, on ne conserve pas les pâtisseries à une température supérieure à -18°C. Les viennoiseries se conservent 1 à 2 mois à une température de -18°C et à -25°C, on peut encore les garder au congélateur pendant 3 mois, qui est la durée maximale de stockage.

Décongeler et utiliser les viennoiseries

Après les avoir sorti du congélateur, envelopper les viennoiseries dans du papier aluminium et les mettre directement dans un four chauffé à 200°C durant 15 minutes. On peut les manger soit au petit déjeuner soit à l’heure du goûter avec de la confiture ou nature.

Liste des viennoiseries les moins caloriques

Chez vous, les viennoiseries ont depuis longtemps disparu de la table du petit déjeuner. Cependant, vous aimeriez bien faire une petite entorse à votre régime minceur de temps en temps… Pour ne pas le payer trop cher en retrouvant tout votre poids perdu, piochez dans notre liste des viennoiseries les moins riches en calories !

Le croissant, une viennoiserie plutôt light

Avec seulement 183 kcal, l’incontournable croissant remporte la palme de notre classement. Pour garder la ligne en vous faisant plaisir, pas de doute : c’est bien lui qu’il faut tremper dans votre café matinal !

Mais ne choisissez pas un croissant ordinaire : sa margarine hydrogénée n’est pas très bonne pour la santé… Mieux vaut le traditionnel croissant au beurre. Et en plus, c’est meilleur !

Fan de brioche, préférez le pain au lait

Plutôt brioche que pâte feuilletée ? Parmi les viennoiseries les moins caloriques, le pain au lait devrait satisfaire vos envies gourmandes. Il apporte environ 200 kilocalories.

Pas trop de calories dans le pain aux raisins

Un bon pain aux raisins contient 267 kcal. Son plus : ses fruits secs, bien sûr, sources de fibres rassasiantes, de manganèse et de vitamines. Alors si les raisins vous font craquer, n’hésitez pas à vous offrir cette viennoiserie de temps en temps.

Le pain au chocolat : pas si gras !

Si le pain au chocolat apporte beaucoup plus de calories qu’un croissant, l’addition reste tout de même raisonnable si vous vous limitez à une consommation vraiment ponctuelle : 278 kcal. Avis aux gourmands

Comment consommer des viennoiseries sans grossir ?

Si certaines viennoiseries sont bien plus légères que d’autres, elles possèdent toutes en commun le même gros défaut : un indice glycémique très élevé (60)…

Par conséquent, même une viennoiserie « light » comme un croissant peut vous faire prendre du poids : en élevant d’un coup votre taux de glucose sanguin, elle pousse votre corps à constituer des réserves… Et en plus, elle entraîne des fringales en milieu de matinée.

« Alors les viennoiseries, finalement, j’y renonce ? » Non. Mais pour manger votre petit pain sans trop grossir, misez sur tout ce qui peut vous aider à limiter son indice glycémique :

– Buvez un verre d’eau citronnée avant le petit déjeuner : brûle-graisse, le citron abaisse également l’indice glycémique du repas !

– Ajoutez une tranche de jambon dans votre croissant ou dans votre pain au lait : l’IG global de votre petit déjeuner sera moins élevé.

– Ou bien saupoudrez votre viennoiserie de cannelle : comme le citron, cette épice possède la propriété de réguler la glycémie.

Même quand on cherche à maigrir, il n’est pas obligatoire de renoncer aux viennoiseries, à condition de choisir la plus légère et d’adapter son petit déjeuner !

 

Comments are closed.

massa et, venenatis, consequat. Sed elit. odio ipsum